Le meilleur partenaire que nous puissions avoir dans notre vie est bien celui (ou celle) que nous avons choisi. Les moments de crises sont en fait de fabuleux leviers à notre évolution personnelle et à l'évolution de notre couple.

    Patricia D'ANGELI

L'évolution d'un couple

Le couple romantique : au moment de la rencontre et dans les premiers temps du couple. L'autre correspond à l'être parfait que l'on attendait. Même si parfois à ce stade, notre raison nous affirme que ce n'est pas totalement vrai, notre désir de complétude et de fusion est tellement grand que l'illusion l'emporte.

Le couple conflictuel : Les masques des illusions tombent et l'on voit soudain l'autre sous un nouvel angle. Suivant les couples, cette découverte peut s'avérer très destructrice. Chaque personne se retrouve de nouveau seule avec elle-même. Les conflits s'installent et la vie est alors faite de compromis et de sacrifices. Dans cette situation de crise plus ou moins violente, l'un et/ou l'autre finit par s'épuiser. Cela se traduira par des actes tels que : quitter la maison, prendre un amant/une maitresse, s'abrutir de travail, se trouver d'autres occupations, aller consulter un thérapeute....

A ce moment là le couple pense que la seule solution pour être heureux, est d'évoluer chacun de son côté. Et si le fossé est devenu trop grand entre les deux partenaires, alors il est envisagé une rupture et le désir de rencontrer un autre partenaire s'ensuit.

La plupart du temps, même si le nouveau compagnon est différent dans la forme, ce qui permet l'illusion du renouveau, l'histoire se répètera tant que nos blessures inconscientes ne sont pas soignées, car l'inconscient lui n'a pas changé. Ce nouveau partenaire viendra réveiller nos anciennes blessures et les crises pourront alors recommencer.

Les conjoints peuvent décider de faire une thérapie de couple et de mettre en place des solutions qui leur permettront d'être heureux ensemble. Une décision à prendre ensemble, même si elle n'est pas toujours facile en cas de conflit car on déteste adopter une solution dont l'autre a eu l'idée. Surtout dans une relation dominant/dominé, "le dominant" refusera que l'autre prenne le dessus, et "le dominé", dans son processus de victimisation, trouvera toujours des excuses pour ne rien faire.

Parfois, la douleur liée à la pensée de se perdre fait quand même prendre les bonnes décisions.

Le couple conscient : A l'issue de ce processus de changement, chacun des partenaires va devoir apprendre comment il fonctionne, profondément. Chacun découvrira que sa vie n'est que le miroir de son inconscient et que son couple est également le miroir de son couple intérieur (voir les archétypes dans l'onglet "facettes et blessures"). Ils découvriront que ces blessures sont des blessures d'enfance et aucun des deux conjoints n'en est responsable. En perdant la responsabilité de la souffrance de l'autre, il devient agréable de l'aider au quotidien, surtout lorsque l'on comprend que, par cette action, ce sont nos propres blessures que nous soignons.

Le couple créateur : le couple est alors libéré et chacun est libre de vivre avec l'un et l'autre. Il n'est plus avec lui par besoin, obligation ou nécessité émotionnelle...mais par simple désir. Le désir lié à la sexualité et de "construire ensemble". Lorsqu'un couple rentre dans cette phase, il vit alors une deuxième jeunesse et l'amour pétille dans les regards.

Thérapie de couple:

2 à 3 séances en couple +  3 à 5 séances individuelles pour chacun des conjoints.